Maya, le remède au blues

Maya Angelou

Déjà le nom exotique vous intrigue: elle vient des hauteurs péruviennes ou bien des plages de l’Océan Indien?

Pendant longtemps, j’ai vu ses romans autobiographiques ou ses poésies dans les rayons des librairies mais, ne lisant ni l’un ni l’autre à l’époque, seul son nom m’attirait vers les contrées lointaines de mon imagination.

Et puis un jour voilà apparaitre sur l’écran un poème «still I rise ». Cette afro-américaine qui le récite a le geste précis, le charisme d’une grande ame et la voix chantante du blues.

Et puis un jour voilà apparaitre sur l’écran un poème «still I rise ». Cette afro-américaine qui le récite a le geste précis, le charisme d’une grande âme et la voix chantante du blues.

C’est elle !! C’est Maya Angelou ! Un monument de la culture américaine, la vraie. 

 Celle des pionniers qui se sont construits de rien, qui luttent pour leur émancipation et qui ne désistent jamais. Sa vie en est une preuve éclatante :

  • de la pauvreté de Saint Louis
  • elle deviendra chanteuse et actrice
  • puis écrivain en suivant les pas de Martin Luther King.

Professeur et conférencière, ce sont ses paroles de sagesse qui nous touchent le plus à Semafilo.

Quand on a le blues, celui qui, sans une véritable raison, vous fait sentir « out of the blue » alors il est temps d’écouter Maya.

Sa tonalité de voix touche vos bleux au coeur: c’est une question de vibration. Meme si l’anglais n’est pas votre langue de prédilection,  le « sound » de Maya transmet une sagesse antique.

Et puis les message sont aussi simples que profonds . 

Voici 3 occasions incontournables:

  1. A chaque fois que vous etes devant une épreuve, elle vous demande d’appeler à vous le soutien de tous ceux qui vous ont aimé. Cela vous rappelle aussi combien l’Héritage familial positif est clé dans la construction de soi.
  2. Son « speech » sur l’amour qui vous libère est fabuleux : comment l’amour (maternelle dans son cas) inconditionnel et loin de l’Ego peut vous libérer des schémas limitants et faire grandir votre estime personnelle.
  3. Quand elle regarde un tableau qui lui rappelle sa grand-mère et son sens de la justice « do the right thing », ses anecdotes sont un vrai baume au cœur.

Ainsi Semafilo vous propose sa petite recette anti-blues : aller à la rencontre de Maya Angelou. 

Que ce soit en petite pilule avec ses conférences vidéo ou bien en cure prolongée avec ses romans, à vous de choisir ! Pour une proposition littéraire à partager également avec les enfants, Cliquez sur la section:Ces livres qui vous inspirent

Et on vous attend pour le partage de vos ressentis : aidez nous à mieux définir l’effet anti-blues de Maya pour que tous en profitent !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.