Farniente sacré

HHHAAA!  La fameuse rubrique Voyage qu’on feuillette toujours en attente quelque part dans l’avion, chez le coiffeur, le docteur, sur la plage . On s’y distrait par les images patinées. On la parcourt sans même y penser vraiment.

Et bien ici NON! Je dis non à la distraction totale de la farandole touristique, NON NON NON

Ici nous vous proposons de l’authentique “FARNIENTE” mais à la sauce SEMAFILO!

De la chère expression italienne, “Ne rien faire”  mais

seulement ETRE!

Uuummm je vous vois penseur … très bien! C’est exactement le but: vous fournir des pistes pour ETRE complètement, en abandonnant le culte du faire. Après vous vous ferez guider par les signes, ok?

Il existe objectivement beaucoup de lieux mystiques (ceux qui sont réellement liés à un évènement, un personnage de foi). Les options se multiplient au niveau subjectif (ceux qui sont connectés à votre propre expérience et ressenti).

Et bien lorsque l’objectif et le subjectif se rencontrent, il suffit d’être là présent et tout se passe.

La Verna se trouve en Toscane,

mais pas celle des collines douces avec leurs cyprès en pointe des cartes postales.

C’est au Sud de cette province que vous rencontrez une Toscane inattendue de zones densément boisées.

D’Arezzo, la route serpente en traversant une véritable forêt ancestrale . Les arbres sont immenses, la mousse et les feuilles recouvrent le sol :

  • Faites donc un bain de verdure et sentez cette force primordiale !

On arrive enfin au Sanctuaire de La Verna qui fut établi par Saint François. C’est encore un monastère actif avec sa communauté ecclésiastique qui vous accueille le temps d’une visite mais aussi pour y dormir une nuit ou bien y faire une retraite.

Restez au moins une nuit: 
  • pour vous donner le temps de sentir ce lieu changer au fil des heures avec vous
  • pour gouter à leurs services . Au diner, j’ai senti une vraie attention simple pour l’hôte qui est reçu avec une immense bienveillance
  • pour entrer dans la dévotion de lieux de prière très particuliers. Les chemins que Saint François empruntait lors de ses périples, la pierre sur laquelle il a reçu les stigmates, sa robe de moine, la cellule où Saint Antoine de Padoue se retirait.

L’atmosphère est remplie de sérénité, comme lorsque vous croisez un moine qui vous salue avec son « Pace Bene Fratello » (paix à toi mon frère) le salut de Saint François.

Quand vous entrez dans les différentes chapelles creusées à même la roche, vous sentirez la force du lieu qui lie la nature que Saint François aimait tant et l’appel d’une énergie supérieure. Je suis restée longtemps adossée à un rocher couvert de mousse, en complet « farniente », fermez les yeux et vous y serez aussi !

Sentez la force primordiale de la paix vous accueillir !

 

 
 
 
 
Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.