Voyages intérieurs

3 signes pour le 3 juin

En Italie, le début du mois de Juin coincide avec la Fête de la République.

Cette année, le 2 Juin tombe un dimanche. Le bureau municipal des enregistrements  n’est guère enclin à une ouverture exceptionnelle un dimanche. Ainsi, mon cher Destin n’a pas pu faire mieux, en termes de timing, que de fixer le rendez-vous de présentation finale des documents d’obtention de la nationalité italienne pour le lundi 3 Juin dès la première heure. Il a fait cela en bonne et due forme par lettre recommandée quelques semaines au préalable mais ce n’est qu’aujourd’hui donc 2 Juin 2019 que je m’aperçois de son premier clin d’œil et le remercie donc infiniment.
Et pour me faire réaliser cette heureuse coincidence après 3 ans d’attente depuis mon
premier dépot de dossier en ligne, mon cher Destin a du m’envoyer encore 2 signes dans la
meme journée !

3 signes dans la meme journée!

Cela ressemble à de l’obsession : Semafilo serait-il pris par une crise compulsive ? mais rassurez vous, on a pris le meilleur l’antidote : l’humour ! suivez donc amusés ce petite balade…

Le soleil éclatant de ce 2 Juin nous incite à la visite d’un magnifique domaine privé, aux portes de Turin à Pinerolo, ouvert exceptionnellement au public pour l’occasion festive (lui a fait l’effort à défaut des bureaux municipaux !).
Le parc s’étend sur 2 Km et abrite une explosion de verdure comprenant 70 espèces d’hortensia ainsi qu’ un champ de blé bordé d’arbres centenaires. Il est tellement étendu qu’au loin nous apercevons des chevaux (une passion Semafilo) et d’ailleurs mon ami commente combien ils y seraient à leur aise dans un tel cadre. Dommage ! De près ce sont des moutons que nous découvrons en riant de notre projection mentale !
La visite touche à sa fin avec une petite exposition de peinture locale. Quelle n’est pas notre surprise de découvrir que les 3 seules huiles de format horizontal représentent .. des chevaux sur fond tricolore ! L’artiste propose également d’autres œuvres en métal esquissant des profils équestres. En s’approchant plus près seule l’une des trois œuvres est marquée d’un titre : « vers la liberté ».
Je fronce les sourcils à ce couple insolite de signes : l’Italie ma nouvelle partie et les chevaux ma nouvelle passion de l’année… mais je remets à sa juste place mon Ego protagoniste. Objectivement, il ne s’agit pas de moi ici : aujourd’hui c’est la Fete Nationale de la République
Italienne et Pinerolo est depuis 1849 le siège de l’Ecole Militaire d’Equitation . Ainsi tout s’explique !

Mais alors arrive la véritable sidération :

Mon regard tombe sur le nom de l’artiste, elle s’appelle Sandra ! Sandra, c’est le diminutif italien d’Alessandra utilisé beaucoup à l’oral mais rarement à l’écrit. Mais ici c’est bien écrit SANDRA . Alors, il ne me reste qu’à me rendre à l’évidence des signes de mon cher Destin. (photo à l’appui devant l’incrédulité du moment).


Il serait prétentieux d’en décoder seule toutes les significations ces signes alors je reste à votre
écoute ! 

Avec le recul vous pourrez surement me donner vous aussi d’autres pistes de lecture…

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.